Né à Joigny (89) en 1975 d’un père originaire des Açores et d’une mère Portugaise, les séjours d’enfances répétés dans ces deux contrées exerceront sur José une attirance particulière pour les paysages remplis de matins mêlant lumières et brumes ainsi que l’envie d’aller découvrir des « ailleurs ».

La relation avec la photographie se fera cependant attendre. Pas de photos durant l’enfance. Pas de classique « image-clé » ou de « révélation » :  José commence la photographie simplement au début de sa vie d’adulte avec un appareil argentique.

« Le peu que je sais c’est à mon ignorance que je le dois » : cette citation célèbre de S.GUITRY résume le travail photographique de José Goulart.
Avec des premières photos balbutiantes mais une envie sincère et profonde de fixer sur un support durable sa vision du monde qui l’entoure, l’avènement du numérique sera l’accélérateur attendu : pouvoir faire /refaire / défaire les compositions / techniques / hasards.
A chaque nouvelle étape apprise, une nouvelle difficulté tentée pour la suivante.

Acquérir un « regard » d’ici pour se permettre ensuite de revenir avec des images d’ailleurs, puisque la beauté d’un lieu tient en grande partie à la manière dont on le voit et non uniquement de son éloignement kilométrique.

Dernièrement ce sont les Panoramiques qui ont sa préférence : larges fenêtres rendant justice aux beautés qui nous entourent, équilibre entre ciel et terre, détails conservés lors d’impressions grand format.

L’invitation est là : aux voyages, aux lumières du matin, aux atmosphères brumeuses, aux paysages natures ou urbains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *